Tesro RS100
Calibre: 4.5 (Diabolo)
Réservoir: 300 bar
Poids: 4200 gr
Longueur: 1070-1150 mm
Largeur: 50 mm
Hauteur: 260 mm
Longueur visée: 650-850 mm
Longueur canon: 420 mm
Détente: 30-100 gr

Clicker pour agrandir
standStand de tir de Saint Georges
300m:    12 cibles électroniques
50m PC: 24 cibles électroniques
50m:      18 cibles électronique
25m:        6 chariots de 5 cibles
10m:      22 cibles électroniques
PN:        12 cibles à 100m
               8 cibles à 50m

Clicker pour une visite du stand
Exercices de l'Arquebuse et de la Navigation (EAN)
Nommée Arquebuse Genève dans les compétitions de tir
Association fondée en 1474
 
Cette fonction réaffiche le menu de droite.
Menu | 
Cette fonction permet de se connecter comme membre en entrant son nom et son numéro EAN.
Membre 

Musées 

Musées 

  

Fass 57 ou Stgw 57


Le Fass 57 ou Stgw 57

C’est le fusil d’assaut 57 ou sturmgewehr 57 le successeur du mousqueton 31 il est produit de 1957 à 1983. Il devait avoir les avantages d’un fusil mitrailleur et remplacer l’arme d’assaut des fantassins. Réalisé par la société SIG il est inventé par Monsieur Rudolf Amsler il est inspiré du sturmgewher 45 de la maison Walther c’est elle-même qui réalisera son successeur le Fass 90 début des années 1990.

Cette arme Suisse de type fusil d’assaut a comme munition la GP11 de 7,5 mm mais une version OTAN de ce SIG 510 le fusil 510-4 utilise la munition 7,62. Pour revenir au 510 armée Suisse sa culasse masse est a ouverture retardée et permet une cadence de tir de 450 à 600 coups/minute sa portée est de 800 mètres effective, mais sa portée pratique est de 640 mètres, sa masse est de 5,7 kg. sans la munition.

Sa longueur totale est de 1100 mm. Celle de la partie du canon rayé est de 540 mm. La capacité de son magasin est de 24 cartouches.
Pour l’historique 7 décembre 1956 le conseil fédéral soumet aux chambres un budget de 36 millions pour 25.000 milles francs pour les deux armes présentées SIG et Fabrique fédérale ils sont presque identique mais c’est le prix qui va faire la différence, 1100.- pour la fabrique fédérale et 495.- pour le SIG. Le 21 décembre 1956 le SIG est choisi. Le prix atteindra pour finir avec tout les accessoires 1000.- Le 10 mai 1957 l’assemblée fédérale reçoit un message du Conseil fédéral crédit d’armement de 219 millions de francs destiné à doter du fass 57 toute l’élite de l’infanterie et des troupes légères. Le 26 septembre 1957 ce crédit est accepté par l’Assemblée fédérale.

Bien construit solide le 57 rempli parfaitement sa mission mais il va souffrir de son gabarit de son poids et du calibre non compatible OTAN de sa munition, et il sera remplacé par le fass 90 dès les années 90.

Rémy Mattenberger l’archiviste.