Walther FP
Calibre: .22 lr

Clicker pour agrandir
standStand de tir de Saint Georges
300m:    12 cibles électroniques
50m PC: 24 cibles électroniques
50m:      18 cibles électronique
25m:        6 chariots de 5 cibles
10m:      22 cibles électroniques
PN:        12 cibles à 100m
               8 cibles à 50m

Clicker pour une visite du stand
Exercices de l'Arquebuse et de la Navigation (EAN)
Nommée Arquebuse Genève dans les compétitions de tir
Association fondée en 1474
 
Cette fonction réaffiche le menu de droite.
Menu | 
Cette fonction permet de se connecter comme membre en entrant son nom et son numéro EAN.
Membre 

Fusil Lee Enfield 1MkIII  

Fusil Lee Enfield 1MkIII  

  

Fusil Lee Enfield 1MkIII


Fusil Lee Enfield 1MkIII
Offert par la société de tir de Manchester
Arme N° 108 inv. EAN

Fabricant : (Bolt action rifle) BSA –conçu par l’Académie Royale d’Enfield en 1895, première série d’essais 1902, mais réalisé en grande série à partir de 1907. Cette arme fût produite toutes versions et origines confondues, entre 1902 et 2006 à 17 millions d’exemplaires !
Ce fusil à simple action, verrou rotatif et culasse mobile dans le sens linéaire, représente une arme simple solide et fiable, l’exemplaire présenté date de 1915 ; sa crosse et son canon sont recouverts d’un très joli bois de fruitier, une plaque argentée sur la crosse rappelle le don des tireurs de Manchester.

Longueur : 1m.13 le canon mesure 0,66m, il est rayé avec 5 rayures qui tournent à gauche. L’arme possède une baïonnette sur glissière et tenon datant de 1907 de longueur totale de 0,55 m. avec une lame de 0,43 m. Le fourreau est en cuir avec 2 parties métalliques en bout.
Calibre : 303 Anglais (~7,7 mm), les cartouches sont métalliques.
Magasin : il est mobile à 10 cartouches, il faut noter en plus un système, magasin plein, permettant de rajouter une cartouche pour un tir, coup par coup comme une carabine.
Le dispositif de visée : hausse à rempart et planche graduée ou mire à œilleton mobile sur curseur, guidon à oreilles sur embase. La graduation va de 100 à 1189m. La portée pratique est de 500m, la portée maximum de 1830m.
Cadence de tir : 10 à 15 coups par minute, selon l’habileté du tireur.
Poids de l’arme : 4,170 kg

On peut rajouter à cette description que, lors de la période qui précède la Première Guerre Mondiale, les Allemands avaient de l’avance sur la conception de leur armement ceci par rapport aux autres grands
voisins, car dès 1888 ils adoptaient et produisaient une arme à culasse rotative et mobile simple et solide pour leurs fusils d’infanterie, c’est le fameux Mauser 1888 duquel découlera le K98 10 ans plus tard, véritable révolution qui secoua les états majors Français et Britanniques ! L’arme allemande K98 avec son système de culasse à quatre temps fût adoptée universellement.
Toutefois il faut encore souligner que les Suisses n’étaient pas en retard car, dès 1869 le Vetterli notre fusil d’infanterie possédait déjà une culasse rotative mobile, une première mondiale pour la culasse. D’autre part, dès 1889 le fusil Schmidt-Rubin ancêtre des Mousquetons, famille durera jusqu’en 1957, continuait la tradition de la culasse mobile rectiligne à deux temps pour le chargement et plaçait notre fusil parmi les meilleurs de l’époque. La répétition simple et verrou avec un magasin de 12 coups + 1 et des balles de plomb chemisées chrome-nickel propulsées par de la poudre de nitrocellulose sans fumée étaient des éléments tout aussi révolutionnaires que les armes de nos voisins.

L’archiviste Rémy Mattenberger.